Le système des castes pose-t-il vraiment problème ?

Le système des castes pose-t-il vraiment problème ?

 
1.         Intouchable, paria, harijan sont quelques-uns des termes pour désigner ceux qui sont “hors castes” et qui préfèrent s’appeler dalits (c’est-à-dire exclus).  Même si quelques dalits sont devenus célèbres sur le plan politique, la plupart d’entre eux vivent dans une grande pauvreté.

 
2.         Déjà à l’école, les enfants dalits sont assis séparément du reste de la classe, et la plupart des enfants travailleurs sont des dalits.

 

3.         Lorsque des dalits sont victimes de crimes, il arrive souvent que les coupables ne soient ni poursuivis ni condamnés.  Les “travailleurs esclaves” sont souvent des dalits, ils “appartiennent” à un entrepreneur tant qu’ils n’ont pas remboursé des dettes qui remontent parfois à plusieurs générations.

 

4.         Les femmes dalits ne sont pas épargnées puisqu’elles cumulent trois raisons pour subir violences sexuelles ou autres : elles sont dalits, elles sont femmes, et elles sont pauvres.

 

5.         Il est interdit aux dalits d’entrer dans l’habitation d’un non-dalit.  Parfois, ils ne peuvent pas aller puiser de l’eau dans le puits des gens de castes, ou ils se feront battre si simplement leur ombre a touché une personne de caste.  Même dans certaines églises chrétiennes, dalits et gens de caste seront clairement séparés.

 

6.         Il n’est pas rare que des entreprises qui fournissent chez nous, en Europe, certains biens de consommation emploient des dalits, notamment dans l’habillement, les articles en cuir et les pierres naturelles.

 

7.         Dans tous les pays concernés, des organisations de dalits se sont formées pour défendre leurs droits humains.  Le réseau international “Solidarité Dalit” appuie ces organisations.

 

8.         Rien qu’en Inde, des chiffres fiables estiment le nombre de dalits à 200 millions, alors que la constitution interdit l’intouchabilité et que le pays dispose de nombreuses lois en leur faveur.  Le Premier Ministre lui-même a comparé la situation des dalits à l’apartheid d’Afrique du Sud.

Share/Bookmark