Nations-Unies: le Pakistan néglige de reconnaître les atteintes aux droits humains des dalits

Jun 28 2017

Nations-Unies: le Pakistan néglige de reconnaître les atteintes aux droits humains des dalits


Genève. Les militants de la société civile et les membres du comité de l’examen des droits économiques, sociaux et culturels des Nations Unies ont attiré l’attention, lors de la session du 12 et 13 juin 2017 consacrée à la situation au Pakistan, sur les graves violations des droits de l’homme auxquelles sont confrontés les dalits dans ce pays asiatique. Malgré cela, le Gouvernement pakistanais n’a pas reconnu de façon adéquate le problème et n’a pas présenté des mesures visant à le combattre.

Session Pakistan du Comité CESCR des Nations Unies, 12-13 juin 2017

Session Pakistan du Comité CESCR des Nations Unies, 12-13 juin 2017

Le militant des droits humains, Pirbhu Lal Satyani, de Sindh, au Pakistan, a exhorté le gouvernement à reconnaître les graves problèmes de droits humains auxquels sont confrontés les dalits au Pakistan. M. Satyani faisait partie de la délégation de l’IDSN à l’examen, représentant le Réseau Pakistanais de Solidarité Dalit.

Il a informé les membres du comité sur les questions clés auxquelles sont confrontés les dalits au Pakistan, y compris le travail forcé, les conditions de travail inacceptables, l’intouchabilité, les enlèvements, les conversions forcées et la discrimination en général. M. Satyani a demandé au gouvernement de mettre en place et d’appliquer le cadre juridique afin de garantir que la discrimination liée aux castes soit punissable par la loi.

Avant cette session, PDSN et IDSN ont également présenté un rapport alternatif sur la discrimination fondée sur les castes au Pakistan.

Les membres du comité d’examen, y compris le président, ont directement abordé les questions relatives aux dalits, mais le gouvernement du Pakistan a été évasif dans sa réponse, ne reconnaissant pas la gravité du problème et ne présentant pas de mesures visant à lutter contre les violations des droits auxquelles sont confrontés les dalits au Pakistan.

« Avec une documentation aussi claire devant eux, il est décevant et décourageant que notre gouvernement ne donne pas d’engagements clairs pour mettre fin aux injustices subies par les dalits au Pakistan », a déclaré M. Satyani, après l’examen.

PDSN et IDSN espèrent que les préoccupations soulevées par les membres du comité à l’examen seront dûment reflétées dans les observations finales.

« Nous sommes heureux que les préoccupations concernant les droits humains des dalits aient été prises en compte par les membres du Comité des Droits économiques, sociaux et culturels de l’ONU », a déclaré Meena Varma, directrice par intérim de l’IDSN. « Nous espérons qu’après avoir pris le temps nécessaire de réfléchir sur la documentation et la gravité des violations des droits des dalits au Pakistan, le gouvernement adoptera une approche beaucoup plus active et solide pour aborder cette question, plutôt que de nier tout le problème, comme cela a été le cas ici. »

Source: IDSN

Share/Bookmark