Nations Unies (New York): Les Objectifs du Développement Durable et les dalits

Sep 29 2015

Nations Unies (New York): Les Objectifs du Développement Durable et les dalits


Photo Asha Kowtal

Photo Asha Kowtal

Rappelez-vous les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) qui étaient censés, entre autres, diminuer de moitié l’extrême pauvreté dans le monde avant 2015. N’ayant atteint que partiellement leurs objectifs, les Nations Unies viennent d’accepter ce 25 septembre 2015 à New York une nouvelle charte, celle des Objectifs du Développement Durable (ODD), fixant des objectifs encore plus ambitieux que les précédents, et ce à l’aube de l’année 2030. Mais une nouvelle fois, la discrimination basée sur l’ascendance, telle que vécue par les 260 millions de dalits à travers le monde, n’y figure pas. Quelle conséquence pour les personnes concernées ?

Les dalits qui ont fait le voyage de plusieurs pays d’Asie du Sud vers New York ne sont pas contents. Ils ont fait entendre leurs voix au cours des journées qui ont précédé l’adoption par les Nations Unies du nouveau plan qui envisage de mettre fin à l’extrême pauvreté (moins de 1,25 dollar par jour), de lutter contre les injustices et l’inégalité, de limiter les changements climatiques, etc.

Les 17 grands principes couvrent une multitude d’objectifs et visent à révolutionner le monde et améliorer le sort des habitants du Nord et du Sud de la planète.

Mais pour que les pays transforment ces objectifs ambitieux dans des plans d’action nationaux, il est important qu’ils soient aussi clairs que possible. L’absence de toute référence aux discriminations basées sur l’ascendance et le travail, imposées par le système des castes en particulier aux dalits, n’est pas de bon augure pour préparer des plans d’actions dans les différents pays d’Asie du Sud.

Et pourtant, dans les textes préparatoires des nouveaux objectifs, la référence était incluse. Malheureusement, le texte final présenté à l’Assemblée générale ne présentait plus ces références.

C’est la raison pour laquelle les représentants du Asia Dalit Rights Forum (ADRF) ont manifesté à New York, espérant – en vain – d’influer sur la décision finale. D’après les organisateurs, « les négociations inter-gouvernementales sur les ODD 2015 ont fermé la porte à la question des dalits, malgré plusieurs tentatives pour présenter nos préoccupations. Il est absolument crucial à ce stade que plusieurs d’entre nous participent et essaient de rendre visible la question de la caste, car ces buts et objectifs de développement vont constituer le cadre dans lequel chaque pays sera amené à planifier et à formuler des programmes de développement à l’échelle nationale. »

Le travail de lobbying revient donc au niveau national. Et la vigilance reste de mise, car nombreux sont ceux dans le différents pays concernés qui préfèrent « oublier » les discriminations dont souffrent les dalits, alors que ces discriminations sont la cause même de leur pauvreté et des injustices dont ils souffrent.

Share/Bookmark