Inde – le viol en nette progression

Jul 20 2015

Inde – le viol en nette progression


Dans les revues de presse quotidiennes qui nous arrivent de l’Inde, le viol de femmes et de jeunes filles dalits est omniprésent. Mais les dalits ne sont pas les seules victimes de ce crime banalisé en Inde.

Selon le dernier rapport américain sur les violations des droits humains paru en juin 2015, le viol est le crime qui connaît la croissance la plus rapide en Inde, malgré le fait que tous les viols ne soient pas encore signalés.

Les statistiques officielles parlent de 33.707 cas de viol à travers le pays en 2013, qui est la dernière année dont on dispose de chiffres. Ceci constitue une augmentation de 35,2% par rapport à l’année 2012.

Des femmes dans des régions de conflit comme à Jammu et Kashmir au nord-est, à Jharkhand et Chhattisgarh ainsi que des femmes dalits et adivasis en sont souvent les victimes. Si dans le premier cas, des membres de l’armée sont souvent responsables, les violeurs de femmes et de filles dalits appartiennent très souvent à d’autres castes et se vengent de conflits inter-castes dans leurs villages.

Les statistiques nationales du crime montrent que les femmes dalits sont plus souvent victimes de viol que les femmes d’autres castes.

La corruption largement répandue a contribué à des réponses inefficaces face à ce crime, en particulier quand les victimes sont des femmes dalits ou adivasis. D’autres violences basées sur le genre, l’affiliation religieuse, la caste ou la minorité ethnique (tribus) continuent également, selon le rapport américain.

D’après un article publié par DAWN

Share/Bookmark