Népal – IDSN exhorte les organismes à apporter leurs secours sans discrimination de caste après le tremblement de terre

May 04 2015

Népal – IDSN exhorte les organismes à apporter leurs secours sans discrimination de caste après le tremblement de terre


Tremblement de terre au Népal. Photo: SIM Asie centrale et du Sud-Est - Creative Commons

Tremblement de terre au Népal. Photo: SIM Asie centrale et du Sud-Est – Creative Commons

Alors que les organismes d’aide et les ONG sont engagés à fournir de l’aide aux victimes du tremblement de terre dévastateur au Népal, IDSN souhaite attirer l’attention sur les risques d’une discrimination de caste dans le cadre de  cette aide.

Dans le passé, lors de réponses à des catastrophes dans des pays touchés par le système de castes, comme lors du tsunami de 2004 en Inde, les dalits ont rencontré des problèmes pour obtenir de l’aide. Ils reçoivent souvent moins d’aide ou des secours de moindre qualité; ils sont exploités pour enlever des cadavres ou des débris; leurs pertes sont moins visibles dans la mesure où ils ne disposent pas toujours de titres de propriété formels; et ils ne sont pas consultés lorsque les besoins sont évalués.

Le rapport d’IDSN « Egalité dans l’aide: Lutter contre la discrimination de caste dans la réponse humanitaire » représente un outil important pour le travail dans le cadre de l’aide humanitaire au Népal et dans d’autres pays affectés par le système de castes, afin d’assurer que toutes les mesures appropriées soient prises pour lutter contre la discrimination de caste dans la fourniture de l’aide et la réduction des risques.

EqualityInAid_web_version-pdf-image-212x300Dans sa préface au rapport, Claus Sørensen, directeur général de l’Office humanitaire de l’Union européenne (ECHO), note que « beaucoup reste à faire pour garantir l’égalité dans la réponse humanitaire globale ». Il ajoute que le rapport identifie « des recommandations claires sur la façon d’atteindre cet objectif dans le contexte de la discrimination de caste. »

Le rapport contient une série de recommandations sur la façon de veiller à ce que les dalits et des groupes semblables ne soient pas exclus de l’aide fournie, y compris des conseils pratiques pour être plus conscient de la discrimination de caste lors de la réponse aux catastrophes. De nombreux exemples de discrimination de caste dans la réponse humanitaire en Inde sont énumérés dans le rapport.

Les ONG Action Contre la Faim – ACF, Conseil norvégien pour les réfugiés et Save the Children International se disent également préoccupées par la discrimination de caste dans les efforts de secours après le tremblement de terre au Népal. D’après eux,

« La discrimination de caste des dalits (autrefois appelés intouchables) dans la sphère publique au Népal a été observée sous plusieurs formes, allant du refus d’accès aux robinets publics d’eau potable et aux temples jusqu’à la discrimination dans les bureaux gouvernementaux (UNRC, Bureau Népal, 16/08/2013). Les communautés dalits sont plus vulnérables aux catastrophes naturelles ou d’origine humaine en raison de leur statut social marginal et de la discrimination, ainsi qu’à cause de leurs habitations dans des espaces marginaux, isolés des logements ordinaires. Il en résulte souvent que les dalits vivent dans des endroits très vulnérables. Les normes humanitaires actuelles ne demandent ou ne suggèrent pas que les prestataires de l’aide humanitaire comprennent et répondent à la discrimination de caste (IDSN 2012). Les évaluations montrent que les dalits ont été systématiquement exclus des efforts de secours d’urgence et de réhabilitation après des inondations et d’autres aléas naturels (Indiawaterportal 21/09/2012). Les besoins des groupes vulnérables doivent donc être inclus dans les évaluations des besoins initiaux pour un ciblage et une programmation appropriés. »

IDSN exhorte dès lors tous ceux qui fournissent de l’aide humanitaire au Népal à suivre les recommandations et lignes directrices du rapport IDSN et celles émises par les trois ONG citées plus haut. Les membres et associés d’IDSN au Népal surveilleront la situation sur place et ne manqueront pas de rapporter des nouvelles de discriminations via les canaux Twitter et Facebook d’IDSN.

Source : IDSN

Share/Bookmark