INDE : Le Premier ministre et le président appellent les Indiens à mettre fin à l’esprit de caste

Sep 26 2014

INDE : Le Premier ministre et le président appellent les Indiens à mettre fin à l’esprit de caste


Dans deux discours distincts, le Premier ministre, M. Narendra Modi, et le président de l’Inde, Shri Pranab Mukherjee, ont souligné la nécessité urgente de mettre fin à l’esprit de caste et à la violence communautaire qui divisent la nation et entravent le développement de l’Inde.

Dans son discours officiel lors de la fête de l’Indépendance, le Premier ministre a déclaré:

« Frères et sœurs, pour une raison ou une autre, nous avons eu des tensions communautaires depuis des temps immémoriaux. Cela a conduit à la division du pays. Même après l’indépendance, nous avons dû faire face au poison du système des castes et du communautarisme. Combien de temps ces maux vont-ils continuer? Qui en bénéficie réellement? Il y a eu assez de luttes, et beaucoup y ont perdu la vie. Amis, regardez en arrière et vous verrez que personne n’en a bénéficié. Par conséquent, je lance un appel à tous : que ce soit l’esprit malveillant de caste, le communautarisme, le régionalisme, la discrimination sociale et économique, tout cela, ce sont des obstacles pour aller de l’avant. Engageons-nous pour une fois dans nos cœurs, mettons un moratoire de dix ans sur toutes ces activités, et nous irons vers une société qui sera libre de toutes ces tensions. Et vous verrez combien la paix, l’unité, la bonne volonté et la fraternité nous renforceront. Tentons l’expérience pour une fois. »

Avec une formulation similaire, le Président de l’Inde a répété ces sentiments dans son discours à l’occasion de l’anniversaire d’Ambedkar le 4 septembre, déclarant que:

« Il est vrai, cependant, que malgré toutes les réalisations dont nous pouvons légitimement être fiers, notre démocratie continue de faire face à de nombreux défis. Un grand nombre d’Indiens vivent toujours dans la pauvreté, la privation et le besoin. Malheureusement, le système des castes reste un phénomène que nous devons encore effacer de notre pays et de notre société … Nous devons veiller à ce que l’intouchabilité ou toute forme de handicap fondée sur la caste, la croyance, la religion ou le sexe ne soient plus pratiquées, n’importe où dans notre pays. Ce n’est que par de tels efforts que nous pouvons occuper la place que nous méritons parmi les principaux pays de la communauté des nations. »

Alors que les militants des droits des dalits accueillent avec bienveillance ces expressions d’engagement pour mettre fin à la discrimination et à la violence fondée sur la caste, des questions ont été soulevées quant à la raison pour laquelle Modi pousse le pays à entreprendre uniquement un moratoire de dix ans sur le système des castes – et pas pour toujours. Il reste aussi à voir quelles initiatives le gouvernement mettra en place pour favoriser un tel développement. De grandes déclarations sur la fin de la discrimination fondée sur la caste ont été faites dans le passé par les chefs d’Etat indiens, mais la mise en œuvre de ces intentions a cruellement fait défaut sur ​​le terrain, même au Gujarat quand M. Modi était en charge de cet Etat.

Source : IDSN

Share/Bookmark