Nations Unies : La lutte d’IDSN pour un statut consultatif auprès de l’ONU – un cas de représailles contre une ONG des droits humains

Jun 18 2014

Nations Unies : La lutte d’IDSN pour un statut consultatif auprès de l’ONU – un cas de représailles contre une ONG des droits humains


Depuis sept ans, la demande d’IDSN (International Dalit Solidarity Network) pour un statut consultatif à l’ECOSOC de l’ONU a été bloquée pour des motifs fallacieux. IDSN est un acteur clé pour porter à l’attention des Nations Unies le sort des 260 millions de dalits, victimes de discrimination de caste dans le monde entier . Le blocage de l’accréditation d’IDSN est une tentative de faire taire les questions des droits humains d’un quart de milliard de personnes. L’application d’IDSN est actuellement celle dont la décision a été reportée le plus longtemps par le comité de l’ECOSOC.

Malgré le fait que le Comité des ONG n’ait jamais présenté d’objection à la demande d’IDSN pour des raisons techniques ou de procédure, IDSN a reçu 63 questions écrites de l’Inde au cours des années, entraînant le report constant de son application. La demande d’IDSN est l’application la plus ancienne devant le comité. Beaucoup de questions sont répétitives et sans intérêt. IDSN a toujours fourni dans les délais impartis des réponses complètes et transparentes.

Le Service international des droits de l’homme (SIDH) a récemment publié un profil d’IDSN et de quelques autres cas similaires, indiquant : “Nous espérons que ces profils aideront à exposer le dysfonctionnement de la commission, partager les luttes des défenseurs des droits de l’homme à qui l’on empêche d’apporter leurs expériences et leurs idées sur les questions essentielles à l’élaboration des politiques à l’ONU, et, finalement, aider à sécuriser le statut consultatif à l’ONU pour ces ONG crédibles effectuant un travail important et précieux en faveur des droits de l’homme. “

Le Parlement européen partage cette opinion dans sa Résolution d’octobre 2013 sur la discrimination de caste, parlant de l’importance de “… promouvoir un environnement favorable à la société civile et aux défenseurs des droits humains travaillant avec les personnes touchées par la discrimination de caste, afin d’assurer leur sécurité et éviter tous les obstacles à, ou la stigmatisation ou la restriction de leur travail. » Le Parlement souligne « qu’un tel environnement devrait inclure l’accès au financement, la coopération avec les organes des Nations Unies aux Droits de l’Homme et l’accréditation auprès du Conseil économique et social (ECOSOC). »

IDSN se dit préoccupé de ce que les méthodes de travail actuelles du Comité des ONG et, dans le cas d’IDSN, l’interrogatoire continu par l’Inde, excluent IDSN de s’associer librement avec les organisations des Nations Unies, contrairement aux principes de non-discrimination, d’égalité, de participation, de transparence et de reddition de comptes, mis dans la résolution 1996/31. D’après IDSN, ces méthodes vont à l’encontre des critères de participation des ONG qui y est prévue.

Source IDSN

Share/Bookmark