PAKISTAN : Une centaine d’enfants dalits morts dans le désert du Thar

Mar 19 2014

PAKISTAN : Une centaine d’enfants dalits morts dans le désert du Thar


 

Même en temps normal, la vie des dalits à Sindh n'est pas facile

Même en temps normal, la vie des dalits à Sindh n’est pas facile

Le réseau de solidarité dalit au Pakistan (PDSN) a exprimé tout récemment ses sérieuses inquiétudes en apprenant la mort de plus d’une centaine d’enfants dans une région désertique de la province de Sind au cours des trois derniers mois. Ces décès seraient dus à une sévère malnutrition des femmes et des enfants vivant dans le désert du Thar, atteint par une sécheresse dévastatrice depuis plusieurs mois.

Les membres du comité directeur de PDSN ont immédiatement insisté auprès du gouvernement pour que des mesures urgentes soient prises pour assurer des soins médicaux aux survivants, de l’aide aux familles des victimes et aussi pour que soient mises en place toutes mesures indispensables à un développement durable de ces régions désertiques.

Zulfiqar Shah, secrétaire général du PDSN, s’est dit particulièrement inquiet dans la mesure où l’immense majorité de la population dalit de la province du Sindh réside dans les zones désertiques de cette province. « Nous n’avons aucun doute qu’un grand nombre d’enfants décédés étaient des dalits, appartenant donc à des communautés très marginalisées dans la région », disait-il.

Le PDSN souligne encore que la majorité de la population dalit vit dans des situations proches de l’esclavage, puisque 90 % d’entre eux sont des paysans sans terre et privés de toute protection sociale venant de l’Etat.

Quant à la population locale, elle reproche au gouvernement national, informé bien à temps de la terrible sécheresse, de n’avoir pris aucune mesure pour distribuer de l’aide alimentaire aux populations en détresse et donc de n’avoir pu prévenir la mort de tant d’êtres humains.

(Source : Communiqué de presse du Pakistan Dalit Solidarity Network, 9 mars 2014)

Share/Bookmark