INDE : les dalits interpellent leurs parlementaires

Feb 19 2014

INDE : les dalits interpellent leurs parlementaires


Le 4 février dernier, à la veille de la session parlementaire d’hiver, 80 militants dalits du pays entier ont lancé à Delhi une campagne pour demander aux politiciens nationaux d’approuver la nouvelle loi contre les atrocités envers les dalits et adivasis. Ils se sont réparti les contacts personnels avec 80 parlementaires pour les convaincre de l’importance des amendements à la loi existante.

Dès le premier jour, 50 parlementaires de tous les partis ont ainsi été contactés en personne. Tous ont assuré les dalits de leur appui à la nouvelle législation, y compris certains ministres et présidents de partis.

Rappelons que cette nouvelle loi étend la liste des actes répréhensibles de violence envers les dalits et adivasis et renforce les peines à l’encontre des agresseurs.

En décembre 2013, 15 militants dalits avaient été arrêtés pour avoir protesté devant le parlement indien et exprimé leur colère. Ils réagissaient en particulier aux promesses non tenues d’introduire au parlement le projet de loi mentionné plus haut.

A l’époque, les manifestants avaient clamé : « Nous en avons assez, ne nous trahissez pas, nous ne garderons plus le silence. »  Ils avaient exigé « que les amendements à la loi sur la prévention des atrocités dont sont victimes dalits et adivasis soit votée immédiatement pour assurer que la justice l’emporte et restaure la foi du peuple dans le gouvernement actuel. »

Parmi les personnes arrêtées pour un jour figuraient Ramesh Nathan, responsable de la coalition nationale pour le renforcement de la loi pour la prévention des atrocités dont souffrent actuellement de nombreux dalits et adivasis, et Paul Divakar, responsable de la coalition nationale pour améliorer les législations en faveur des castes et tribus répertoriées. 

Les actions avaient contribué à ce que le projet de loi soit finalement introduit au parlement, et l’action de début février vise à le faire adopter.

Share/Bookmark