BANGLADESH : Renforcer l’éducation des dalits

Feb 14 2014

BANGLADESH : Renforcer l’éducation des dalits


Dans son édition du 10 février 2014, le quotidien bengalais “The Daily Star” aborde les conditions de l’éducation des enfants dalits au Bangladesh.

Bien que la politique gouvernementale du Bangladesh en matière d’éducation déclare favoriser les langues et les cultures des communautés indigènes et des groupes ethniques minoritaires, le gouvernement n’aborde même pas la question de l’enseignement des enfants dalits dans leurs propres langues, selon des participants à un séminaire à Dhaka. Ils rajoutèrent que l’éducation des enfants dalits dans leurs langues contribuerait à promouvoir l’enseignement primaire universel.

Le Mouvement pour les droits des dalits et des exclus au Bangladesh (BDERM) et Nagorik Uddyog ont organisé ce séminaire à l’Institut de l’administration et de la gestion du Bangladesh.

Dans sa présentation, Mazharul Islam, chercheur sur la question des droits des dalits, a dépeint une situation grave de pauvreté et d’exclusion vécue par la communauté dalit.

« La réticence des autorités scolaires à admettre des enfants dalits dans leur école force les parents à cacher leur identité quand ils envoient leurs enfants à l’école », rajouta-t-il. Parlant des conditions difficiles auxquelles sont confrontés nombre d’enfants dalits pour faire leurs devoirs, il expliqua que « dans le quartier dalit de Ganaktuli, des familles de trois générations avec une vingtaine de membres vivent dans une pièce unique. »

Mazharul demanda d’allouer un budget de l’Etat pour le développement de l’éducation des dalits, afin de garantir leurs droits. D’autres militants de droits humains ont demandé en outre que toutes les institutions scolaires introduisent des quotas pour des étudiants dalits.

 

Share/Bookmark