INDE : La population dalit dépasse désormais officiellement les 200 millions

Jun 17 2013

INDE : La population dalit dépasse désormais officiellement les 200 millions

in News

Des femmes dalits revendiquent leurs droits. Parmi elles, beaucoup sont musulmanes et dès lors non reprises dans les chiffres officiels des dalits.

Les chiffres du recensement de 2011 confirment qu’il y a, en Inde, plus de 200 millions de personnes appartenant aux ‘castes répertoriées’ – en anglais ‘scheduled castes’ – qui est le terme officiel servant à désigner les dalits hindous, sikhs et bouddhistes. Le nombre total des dalits en Inde est probablement beaucoup plus élevé puisque les dalits musulmans et chrétiens ne figurent pas sous l’appellation mentionnée ci-dessus.Le nombre de dalits officiellement recensés en Inde a augmenté de 35 millions de personnes pendant la décennie 2001 – 2011, d’après ces mêmes sources du dernier recensement. En d’autres mots, l’Inde compte à ce jour approximativement 201,4 millions de dalits hindous, sikhs et bouddhistes. Cet accroissement de 20,8 % au cours de la décennie écoulée est légèrement supérieur au taux général de croissance de la population indienne qui se situe lui au niveau de 17,7 %. Ceci signifie que la proportion des dalits appartenant aux classes répertoriées est passée de 16,2 à 16,6 % de la population totale de l’Inde.

Depuis le recensement de 2011, on constate aussi qu’un nombre important de dalits a quitté les zones rurales pour aller s’établir en ville. En 2011, leur nombre en zones urbaines approcherait les 50 millions alors que le nombre des dalits vivant en zones rurales serait estimé à 150 millions.

Toujours d’après le recensement officiel, les dalits de l’Inde vivent dans 31 Etats et territoires de l’Union indienne. Les Etats où ils sont les plus nombreux sont l’Uttar Pradesh (40 millions) et le Bengale occidental (20 millions). Dans l’Etat le moins peuplé de l’Inde, le Punjab, la population dalit est la plus élevée, atteignant 31,9 % de la population totale de l’Etat.

Comme mentionné plus haut, les dalits musulmans et chrétiens ne font pas officiellement partie des castes répertoriées. Cette ‘exclusion’ a pour conséquence que ces deux catégories de dalits n’ont pas droit à des places ‘réservées’ au niveau de l’enseignement ni à certains postes gouvernementaux et ne peuvent pas non plus bénéficier de divers avantages et protections prévus par la constitution pour les dalits appartenant aux castes répertoriées.

Ceci étant, il conviendrait de revoir les statistiques officielles et prendre en compte des estimations complémentaires concernant les dalits musulmans et chrétiens. Selon les estimations les plus fiables, il y aurait en Inde entre 15 et 20 millions de dalits chrétiens alors que le nombre de dalits musulmans pourrait dépasser les 100 millions. Si ces chiffres pouvaient être confirmés, le nombre total de tous les dalits en Inde dépasserait les 300 millions. Ils constitueraient donc un quart de la population totale de l’Union indienne, estimée actuellement à 1,2 milliard de personnes.

Source et photo: IDSN

Share/Bookmark