Le Times of India récompense l’ONG dalit Navsarjan

Feb 04 2013

Le Times of India récompense l’ONG dalit Navsarjan


Photo Navsarjan

Le 28 janvier dernier, l’ONG indienne Navsarjan du Gujarat a reçu le Prix de l’Impact social décerné par le journal Times of India. Ce qui a été primé, c’est le travail de pionnier de Navsarjan en faveur des droits des dalits et d’autres communautés marginalisées au Gujarat.
Ces prix très convoités sont décernés à des ONG, des compagnies ou des gouvernements qui ont provoqué des changements significatifs pour transformer en douceur les vies de millions d’Indiens marginalisés. Manjula Pradeep, directrice de Navsarjan, a reçu le prix des mains d’une des bénéficiaires du groupe, à savoir Mme Baluben Makwana, une femme dalit sexagénaire qui s’est battue aux côtés de Manjula pour le droit à la terre en faveur des femmes dalits de son village. Pour Mme Baluben, ce fut son premier voyage en avion, un événement rare pour une personne en provenance d’une communauté dalit pauvre.
Quand Baluben arriva au village à l’âge de 12 ans en vue d’y être mariée, elle fut envoyée dans les champs de paysans de castes supérieures pour y ramasser du bois de chauffage. Si elle se faisait attraper, elle devait y travailler toute une journée en paiement pour le bois récolté. En tant que dalit sans terre, Baluben ne pouvait refuser. « De temps en temps, ils nous donnèrent un maigre salaire, » dit-elle. Son mari décéda il y a 10 ans.
Après une vie de travail dans les champs des autres et mettant au lit ses quatre enfants au ventre creux, elle est aujourd’hui devenue une paysanne qui contrôle sa vie.
En effet, dans les années ’90, l’ONG Navsarjan Trust avait identifié 100 acres de terres publiques près du village qui étaient cultivées illégalement par des paysans de castes supérieures. L’ONG a obtenu les papiers pour y installer des dalits sans terre. Mais ils furent menacés et chassés par les castes supérieures. Finalement, en 2009, Navsarjan a aidé Baluben à créer un groupe de microcrédit de 51 femmes, et elles ont reçu l’autorisation officielle de cultiver la terre. « Nous avons gagné plus de 500 000 Roupies (10 000 EUR) l’année passée et nous avons réinvesti cette somme dans nos champs, » raconte-t-elle.
Aujourd’hui, Baluben est responsable du groupe des femmes dalits de son village. Une autre femme dalit a été élue sarpanch (échevine) du village. « Maintenant, nous sommes assises sur des chaises en face des habitants de castes supérieures et ils ne s’y opposent pas, » dit elle.
Le Prix de l’Impact social du Times of India fut décerné pour la seconde année, en présence de M. Pranab Mukherjee, président de la République indienne. Il récompense des actions dans le domaine des moyens de subsistance, du plaidoyer et du renforcement des droits, de l’éducation, de la santé et de l’environnement. Navsarjan fut primé dans le domaine du plaidoyer et du renforcement des droits.

Share/Bookmark