Sri Lanka : Le prix du thé

Jan 02 2013

Sri Lanka : Le prix du thé


Dans le n° 8 de ‘Flash Dalit’, daté du 8 juin 2010, nous expliquions en détail pourquoi les travailleurs et travailleuses des plantations de thé au Sri Lanka pouvaient être assimilés aux dalits d’autres pays d’Asie du Sud, même si le terme de « dalit » n’est pas utilisé au Sri Lanka. Et, de fait, la lutte de cette main-d’œuvre des plantations se poursuit aujourd’hui.

Tout dernièrement, une vaste campagne internationale, soutenue par de nombreuses organisations (Réseau international dalit de solidarité, Campagne pour paix et justice, Coalition nationale pour les droits humains des dalits…) a été lancée sous le nom de « Le prix du thé ».

Cette campagne se base sur des documents très détaillés concernant le quotidien des travailleurs/ses des plantations dans le contexte actuel de la production du thé sri lankais.

La campagne met très clairement l’accent sur les points suivants :

1.Les logements de ces travailleurs/ses sont plus que rudimentaires ;
2.Le taux de pauvreté est très élevé parmi cette population tamoule des plantations ;
3.L’accès à la scolarisation pour les enfants des plantations est dramatique ;
4.Pour les habitants des plantations, les soins de santé sont nettement inférieurs à ce qu’ils sont dans d’autres secteurs ;
5.Le salaire journalier s’élève aujourd’hui à deux euros par jour alors que les syndicats avaient exigé un minimum de trois euros ;
6.la situation des travailleuses est dramatique : elles atteignent un niveau d’éducation très inférieur aux femmes d’autres secteurs et doivent travailler de longues heures pour obtenir un salaire minimal.

(Source : )

Share/Bookmark