Les dalits musulmans et chrétiens réclament le statut de ‘caste répertoriée’ (scheduled caste)

Dec 05 2012

Les dalits musulmans et chrétiens réclament le statut de ‘caste répertoriée’ (scheduled caste)


Ce jeudi 22 novembre 2012, de nombreux dalits musulmans et chrétiens protestaient à Delhi. Ils demandaient que le décret présidentiel « discriminatoire » de 1950 soit amendé. Ce décret prévoyait que seuls les dalits professant la religion hindoue pouvaient être traités comme appartenant à la caste répertoriée.

Adressant la parole aux protestataires, S. Jayakumar, secrétaire exécutif de la Commission de politique, de gouvernance et de témoins publics, fit valoir qu’étant donné que « le statut de caste répertoriée et les bénéfices qui en découlent ont pour but de faire disparaître les privations socio-économiques basées sur le système des castes, les dalits musulmans et chrétiens méritent plus que d’autres le statut de caste répertoriée. »

« Parce qu’ils ont été privés du statut de caste répertoriée pendant plus d’un demi-siècle, ces deux communautés minoritaires subissent, en termes des principaux indicateurs socio-économiques, une plus grande précarité que de nombreux dalits ‘hindous’ » Et S. Jayakumar d’ajouter : « non seulement sont-ils privés d’emplois et de places réservées dans les commissions élues mais se voient refuser toute protection prévue par la loi sur la prévention d’atrocités. » (…)

Le père Z. Devasagayaraj, représentant de la Conférence des évêques catholiques de l’Inde, a dit que le refus répété du statut de caste répertoriée aux dalits musulmans et chrétiens constituait une ‘complète moquerie’ de la crédibilité de l’Union indienne qui se veut démocratique et séculière. Il a aussi insisté sur le fait qu’une pétition pour l’amendement du décret présidentiel de 1950 est en en cours d’examen à la Cour Suprême.

(Source : The Hindu, novembre 2012)

Share/Bookmark